Pourquoi ne respectons nous pas notre mère « La TERRE » ?

 

La Terre est ta mère,

tu dépends d’elle, tu te dois de la respecter tous les jours.
Sans elle,
tu n’aurais pas d’eau.
Sans elle,
tu n’aurais pas de nourriture.
Sans elle,
tu n’aurais pas d’air.
Et par gratitude tu te dois
de faire tout en ton pouvoir pour la protéger

 

Comment ne pas penser autrement,
comment être inconscient
de ce devoir que l’on devrait tous avoir,
à chaque moment de notre existence ?

 

Nous sommes pourtant peu à l’avoir,
déconnectés que nous sommes par nos vies super-actives.
Nous remplissons notre existence de tout ce qui nous tombe dessus
pour oublier le véritable but de notre vie,
« évoluer pour aller vers toujours plus de sagesse ».
Et nous nous apercevrons juste avant de mourir,
que notre vie de petits consommateurs inconscients
et manipulés a été vide et sans buts.

 

Comment ne pas être en gratitude
envers la mère Terre,
cette mère si généreuse à notre égard,
si bonne,
nous offrant tout en abondance ?

Parce qu’on a aucun respect pour elle,
et pourtant elle continue à être dans le don.
Et nous la regardons à peine, perdus
dans nos mégapoles puantes où jour après jour,
nous nous intoxiquons,
fiers de notre supériorité d’humains
aux airs maladifs et à l’égo démesuré.

 

Comment ne pas être en admiration
devant la création divine
qu’est notre Terre et devant l’ensemble
du vivant qui l’habite ?

 

Pour ne pas en avoir conscience,
il faut être déconnecté de la vie,
mais vivons nous encore ?
Connectés à nos machines,
nous ne sommes plus que des robots au sang chaud
et à l’âme froide.

 

Comment ne pas être sensible
à la chaleur des rayons du soleil ?

 

Comment ne pas être sensible
à la puissance et à la magie de l’univers ?

 

Parce que nous restons enfermés
dans nos tours d’ivoire ceinturées de caméras de surveillance
qui nous protègent de nous même.
Nous restons enfermés
dans notre système d’autodestruction à grande échelle
sans nous donner la possibilité d’en sortir,
la peur au ventre.

 

Comment être aussi peu respectueux
du vivant ?

 

De tous ces êtres extraordinaires
qui nous permettent de vivre là et maintenant?
Parce qu’on ne sait plus qu’un poulet court sur deux pattes,
on ne sait plus qu’une plante respire,
on ne connait plus rien d’autre
que notre « médiocre » suprématie sur une Terre
qui ne nous appartient pas,
que nous aurons sous peu totalement détruite,
irresponsables et ignorants que nous sommes.

 

Nous serons nés ignorants
et nous repartirons ignorants de cette planète.

 

Nous n’aurons jamais remerciée notre mère Terre,
mais elle nous survivra,
longtemps, très longtemps,
nous faisant la nique !

                                        Gratitude…

                                                                  Koko

 

Si vous aimez ce texte, faîtes connaitre zenlavie.com autour de vous   Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *