Pour en savoir plus sur ce blog

Posté le par

 

Pourquoi ZEN  la vie ?

 

 

 

Parce qu’aujourd’hui on se rend compte
que l’on a des vies de plus en plus compliquées.

Que tout va très vite et que l’on est malgré nous absorbés
à aller toujours de plus en plus vite pour tout.

Que la vie ce n’est pas de finir sa journée
ou sa semaine, épuisé.

Que la vie doit être plus ZEN.
Oui, je sais, c’est plus facile à dire qu’à mettre en place.

Quand on a des habitudes de fonctionnement depuis des années,
on s’y accroche, alors comment faire.

Le changement ça ne s’improvise pas du jour au lendemain,
mais c’est possible aussi pour vous.

Ce blog, sans prétention,
est à votre disposition pour vous y aider.

Chacun peut prendre sa vie en main pour la faire évoluer,
il suffit de le vouloir.
Pour qu’elle soit plus en phase avec vos envies profondes
et fondamentales.

On doit prendre la vie de manière la plus ZEN possible.

Ceux qui veulent tout maîtriser se fatiguent beaucoup et inutilement.

Apprendre à vivre nos relations cool, dans la tolérance,
le respect, l’amour des autres.

Apprendre à s’aimer, à se faire du bien.

Apprendre à ne pas être centré exclusivement sur soi,
mais à être bien avec soi pour être bien avec les autres.

Ça vous parle, alors découvrez la suite…

 

 

 

Les thèmes
principaux abordés
dans

ZEN  la vie

 

 La conscience

 

Nous vivons dans un monde où tout va très vite.

Nous sommes submergés d’informations de toutes sortes
et nous finissons par ne plus savoir ce qui est bon pour nous
ou ce qui ne l’est pas.

Nous sommes dans une course effrénée à la consommation
sans prendre le temps de se poser les questions :

– Est-ce que cela est vraiment utile pour moi ?

– Quelles sont les conséquences que cela implique dans ma vie ?

– Quelles sont les conséquences de mes actes sur la planète ?

– Est-ce que je fais les bons choix ?

 

Nous avons été formatés depuis notre naissance
par une société basée sur la consommation,
l’individualisme, l’égocentrisme
et la compétition entre les uns et les autres, mais :

-Est-ce le bon chemin à suivre ?

-N’y a t’il pas d’autres alternatives ?

-Comment peut-on s’y prendre pour sortir
de ce conditionnement ?

 

Nous vivons sur des bases d’éducation qui divise,
qui instaure la dualité, et la peur,
sans que nous remettions en question ces fondements.

 

Il est important de réfléchir
à tous ces aspects de nos vies
et de réveiller
notre conscience endormie,
pour la faire évoluer.

 

 

 

 

L’écologie

 

Qu’es-ce qui est essentiel aujourd’hui pour tous ?

 

la préservation de notre planète.

 

Nous avons tous besoin d’agir vite,
pour les mêmes combat,
pour nous mais aussi pour nos enfants.

Depuis quelques décennies,
l’humanité a pris des distances avec la nature,
ne la voyant que comme un bien dont on peut se servir à profusion
et que l’on peut piller à l’infini.

Nous avons affaire à une destruction sans précédant du vivant,
de la flore, de la faune, des équilibres subtils de la nature.

Des centaines d’espèces disparaissent
chaque année définitivement de la planète déséquilibrant petit à petit
et de plus en plus l’environnement.

Les industriels, les lobbying aidés par les politiques inconscients
sont les principaux responsables de ces dérives,
mais ils ne sont pas les seuls.

 

Chacun d’entre nous
a une part de responsabilité
par notre façon de consommer,
par notre silence et notre inaction.

 

Vous n’avez peut-être pas encore conscience
des conséquences de vos actes quotidiens.

Vous ne vous rendez peut-être pas compte que chaque geste,
minime soit-il peut avoir des conséquences
désastreuses sur l’environnement,
quand ils sont répétés des milliers de fois.

Vous avez des enfants, alors il est temps pour vous
de vous responsabiliser
et pas d’attendre que l’État prenne tout en charge
et règle les problèmes.

C’est à vous de faire pression,
en étant demandeur de nouvelles politiques,
pour que les responsables politiques accélèrent
des changements importants dans nos façons de vivre.

C’est pour vous, mais surtout pour vos enfants
que vous devez vous bouger,
pour que leur avenir ne devienne pas très difficile au quotidien.

Ce qu’ils vont vivre est de votre responsabilité.

Il est primordial que vous passiez à l’action.
Vos enfants ne pourront vous en être que reconnaissant.

Si vous estimez que cela ne vous concerne pas,
ils seront en droit de vous tenir responsable
de la vie difficile que vous leur réservez.

 

La Terre arrive
à bout de souffle
des comportements
des humains et elle commence
à nous le faire savoir.

 

Prenez conscience que si nous ne nous responsabilisons
pas rapidement, elle nous le fera de plus en plus savoir.
Elle réagira de plus en plus violemment
et nous aurons de plus en plus de mal à y vivre.
Vous êtes peu être un peu lasser d’être abreuvé
de mauvaises nouvelles sur les conséquences
du réchauffement climatique.

Il n’y a pas d’autre choix que d’appeler un chat, un chat,
pas pour vous déprimer, mais pour vous rappeler
la réalité des faits qui doit vous ouvrir les canaux
de votre conscience et qui doit vous pousser
à des changements rapides de vos comportements.

Certains d’entre-vous sont déjà sur ce chemin,
c’est super, mais je suis convaincu
que vous pouvez faire mieux.

 

 

 

 

 La création

 

 

Nous sommes tous nés
de la création.
Nous sommes des êtres
de création,

 

et pour cela toute notre vie
ne doit être qu’un chemin de création.

 

La création nourrie
notre être en profondeur.
Chaque instant de notre vie
devrait être un acte créatif.

 

Être créatif n’est pas simplement, être un artiste,
ça c’est ce que vous fait croire la société.
Être créatif, c’est mettre une touche de créativité
à chaque moment de sa vie.

La société formate chacun d’entre vous
à être des consommateurs de produits de masse,
mais pas des individus libres, indépendants,
responsable et créatifs.

 

Tous les enfants,
sans exception,
sont des créatifs
en puissance

 

et c’est l’éducation qui leur est donnée qui les inhibe
jusqu’à leur faire croire qu’ils ne sont pas créatifs.
On leur apprend à étudier sans mettre de créativité
dans l’apprentissage, d’où leur désintérêt pour certaines matières
et leur perte de créativité quand ils grandissent.

Nous sommes tous passé par ce système éducatif
qu’il est temps de faire évoluer.
Ce ne sont pas les politiques qui le feront,
ils n’ont pas d’intérêt à ce que les populations
soient plus créatives, ils préfèrent les petits soldats.
Ils ne feront des changements que si les citoyens
les y poussent avec détermination.

C’est pour cela que votre engagement
à travers des actions concrètes est important.
Si vous pensez que vous n’êtes pas créatif,
c’est parce que vous êtes passé
par cette éducation castratrice.

 

Au fond de vous,
vous êtes créatif.
Il suffit de réveiller cette part
de votre être
qui est endormie.

 

La création éveil les esprits, elle rend joyeux,
elle donne du bonheur et du bien-être.

 

Tout le monde
peut être créatif
à chaque instant
de sa vie.

 

Pour faire progresser la société
il va falloir de l’imagination.
Et vous avez tous en vous cette imagination débordante,
il suffit d’ouvrir le robinet !
De nombreuses personnes s’y appliquent déjà,
ceux qui ont le plus de mal sont nos dirigeants
qui vivent sur des critères obsolètes
qui ne sont plus en adéquation
avec l’évolution de la société.

 

Si vous sentez vibrer en vous
la création,
suivez-moi…

 

 

 

 

Mes énervements.

 

 

Ce blog prône plutôt le bien-être et la tolérance.
Et ceux qui pensent que des coups de gueule
ce n’est pas très bienvenu, ils vont être déçues.
Face à des situations excessives, il est de bon ton,
pour moi de m’exprimer, et de dire ce que je pense.
À partir du moment où cela est juste pour moi
et n’est pas dans l’excès.

 

Il est important
d’être en accord avec
ce que l’on pense.

 

Ce n’est pas être insultant que de s’exprimer,
il faut juste l’assumer et le droit de réponse reste possible.
Il est de bon ton dans notre société de ne pas moufter
et il est de plus en plus difficile de dire ce que l’on pense.

Nous vivons dans une société
où la pensée unique est privilégiée au détriment du dialogue
et de l’expression d’opinions.
Dès que vous pensez différemment du plus grand nombre
et que vous émettez un avis « trop contre »
on vous catalogue de marginal, subversif,
empêcheur de tourner en rond.
Derrière ces fonctionnements,
on arrive à ne plus oser rien dire,
à ne plus s’exprimer ouvertement et simplement.

Ceux qui utilisent principalement un ton passe partout,
ont plus facilement le droit à la parole, les autres,
ceux qui permettent d’ouvrir le débat
sont plus facilement marginalisés.

Les déviances occasionnées par ces fonctionnements généralisés
ont des conséquences importantes sur la démocratie
et les relations entre les individus.
L‘intolérance à la différence en est un aspect,
l’irrespect et l’égoïsme en sont d’autre.
Derrière ces comportements, le bien-être de chacun
est remis en question et la vie en communauté s’en trouve
de plus en plus difficile.

De ne pas oser s’exprimer ouvertement développe
des frustrations, des rancoeurs inutiles,
des méfiances et des incompréhensions entre les individus.
Alors, je préfère en toute responsabilité exprimer
mes coups de gueule et tant pis si cela ne plaît pas à tous.

 

 

 

 

 

Un peu d’humour, ça fait du bien.

Que pensez vous d’avoir un peu d’humour.
Pour moi c’est indispensable, pas pour me cacher
et ne pas dire les choses, mais pour être plus léger
et rire de certaines situations.
On ne peut pas forcément rire de tout,
mais il peut être utile de savoir rire,
pas forcément avec tout le monde,
certains n’apprécient pas toujours l’humour.
Le plus difficile n’est pas de savoir rire de tout,
même si ce n’est pas simple pour tous,

 

le plus difficile
est de savoir rire de soi.

 

Il faut de l’humilité, ce qui est l’apanage des sages,
et la sagesse demande à être plus répandue.

 

Les sages ont compris
depuis longtemps que rire
est une ouverture au bonheur
et à la vie essentielle.

 

Pour ma part, je vais me permettre
un peu d’humour quand l’occasion se présentera.

 

 

 

Le cocooning
c’est bon pour soi ?

 

 

Qui n’a pas eu des manques d’amour,
de tendresse dans sa vie ?
Parce que l’on a, pour beaucoup d’entre nous
eu des lacunes d’amour.
Que l’on a manqué de douceur dans notre jeunesse,

 

il est temps d’apprendre
à prendre soin de soi.

 

Il est important de se faire du bien,
de s’occuper de soi, de se cocooner.
On est souvent dur avec soi-même,
on ne s’écoute pas assez, on ne se respecte pas assez.

Se faire du bien, se permettre de s’offrir du temps
pour s’occuper de soi s’apprend.
Se donner de la douceur, du réconfort et de l’attention,
aussi bien pour son bien-être que pour être bien
dans les échanges avec les autres est essentiel.
Pour commencer à s’ouvrir à plus d’attention envers soi,
faut-il être conscient de ses fonctionnements
et de leurs conséquences sur sa vie.

 

 

 

Et l’action

 

C’est le point le plus important de tous,
puisque

sans action tout ce que vous lirez
ne vous servira à rien.

 

 

 

Ce ne sera que du blablattage inutile.

 

Il va falloir vous bouger !

 

Il va falloir que vous passiez à l’action,
que vous mettiez en pratique les informations que vous lisez.
C’est le principe de base du coaching,

passer à l’action.

Vous n’êtes pas obligé de vous mettre
des objectifs de dingue, mais d’avancer à petit pas.
Votre évolution commence au moment où vous passez à l’action,
où vous intégrez l’information et la mettez en pratique.
Je vais me permettre régulièrement de vous rappeler cette règle,
la seule que vous devez vous imposer,
la seule qui demande un peu de rigueur
pour se donner les moyens d’évoluer vers plus de bonheur.

On ne deviens pas un pianiste virtuose
sans un minimum de rigueur.

 

 

                                                                                           Gratitude…

                                                                            Koko