Aimez-vous vos enfants ?

 

Vous avez des enfants et vous souhaitez leur bonheur,
alors pourquoi ne leur laissez-vous pas
la chance de pouvoir profiter de la nature,
comme vous avez pu en profiter,
pourquoi ne mettez-vous pas en œuvre tous tes moyens
à votre disposition pour respecter et protéger cette nature.

Comment avoir des enfants ou des petits enfants et être encore,
aujourd’hui dans cet état d’esprit d’indifférence,
comment ne pas penser une seconde
aux problèmes qu’ils vont vivre au quotidien.
Comment être dans l’incapacité de se mettre dans leur peau
et de s’imaginer les moments difficiles qui les attendent,
comment ne pas réagir et continuer à ignorer
le saccage irréversible de la planète par les fonctionnements
auxquels la plupart des gens participent,
directement ou indirectement.

 

Comment font les gens
pour ne pas ressentir l’angoisse
de leurs enfants
devant les nouvelles alarmantes
de la destruction de la planète ?

 

Presque tout le monde vie dans le déni
et refuse cette réalité qui se dessine
jour après jour devant eux.
Qui est prêt à changer ses comportements,
à changer ses habitudes.
Faites-vous comme la majorité celui ou celle qui ne sait pas,
celui ou celle qui ne veut pas savoir,
en tout cas qui n’y peut rien,
« c’est comme çà, on y peut rien ».

La fatalité sert d’excuse,
elle arrange chacun de ceux qui ne veulent
surtout pas voir leur propre responsabilité,
leur propre implication !
Même si vous n’êtes pas directement responsable
de la destruction de la planète,
vous en êtes un des acteurs indirect.

 

Tant que vous resterez un consommateur du circuit classique,
vous serez aussi responsable de l’enfer qui se construit.
De l’enfer que l’homme est en train de créer sur Terre,
par votre petite participation quotidienne,
par vos choix de consommation.
Et l’enfer commence déjà pour certains
qui vivent dans les premiers endroits touchés
par les conséquences de des déviances
et fonctionnements des sociétés dites « modernes ».

 

Alors devenez responsable,
passez aux actions concrètes,
en changeant radicalement
votre façons de consommer.

                          Gratitude

                         Koko

Si vous aimez ce texte, faîtes connaitre zenlavie.com autour de vous   Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *